ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 23/12/2020, 00:00:00 > Articles

Suivre la contamination des fleurs par Monilinia laxa

Les fortes attaques de moniliose sur fleurs et rameaux d’abricotier, principalement dues à Monilinia laxa, peuvent entraîner le dessèchement de la quasi-totalité des rameaux à fleurs et anéantir une récolte. Les conditions climatiques ont une influence sur les contaminations.

Les résultats des études sur les conditions climatiques favorables aux contaminations des fleurs par la moniliose, essentiellement réalisées en conditions contrôlées, ne sont pas facilement transférables en verger. Une méthode, baptisée « abricotiers en pots pièges », a permis d’identifier les stades phénologiques et les organes floraux sensibles à la maladie en se rapprochant des conditions de terrain.

Durant les trois années d’expérimentation (2017, 2018, 2020) dans les vergers expérimentaux de l’UERI Gotheron, Monilinia laxa a été la seule espèce de Monilinia présente. Le pétale se révèle être la principale porte d’entrée de la moniliose sur la fleur. Les suivis ont permis d’établir des courbes de contamination en fonction de la pluviométrie et de la température. Un modèle phéno-climatique de contamination des fleurs d’abricotiers par M. laxa est proposé et reste à tester en verger.

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85