Phytoma, numéro 722

Couverture du numéro 722

Edito :

Communication : il faut connaître pour comprendre

Le Salon de l’agriculture est une formidable occasion pour la profession agricole de communiquer, en témoignent les multiples conférences de presse et animations organisées à cette occasion. D’une manière générale, la profession prend conscience de la nécessité de mieux se faire connaître auprès du grand public.
On pourrait penser que le transfert des connaissances et innovations au sein même de la profession est plus aisé. En fait, toucher l’agriculteur pris dans le tourbillon du quotidien n’est pas si évident. Pourtant, de nouveaux EPI, adaptés à son activité, sont développés, de nouvelles substances actives apparaissent... Tous les acteurs professionnels et médias doivent porter un même message pour que celui-ci soit entendu. Revues, salons, conférences, journées techniques, conseils... : chacun à un rôle à jouer. Le numérique avec internet et des applications de plus en plus nombreuses sont une aide à la diffusion.
Informé, l’agriculteur adapte ses pratiques : emploi de produits phytopharmaceutiques homologués, lesquels diminuent régulièrement ; en conséquence, gestion de résistances ou de « nouveaux » bioagresseurs ; itinéraires culturaux complexes avec des rotations diversifiées, du semis direct, etc. Avec pour préoccupation constante la sécurité du consommateur : absence de résidus mais aussi de mycotoxines, de graines toxiques de Datura... Oui, il est temps de faire connaître le métier d’agriculteur d’aujourd’hui !


Sommaire :

Actualités
4/ Veille réglementaire et actualité phytosanitaire

66/ Agenda

Réglementation
9/ Nouvelles AMM

Lutte biologique
12/ Torymus sinensis régule le cynips du châtaignier
par G. Guédon et P. Salmon

Gestion du désherbage
17/ Résistances aux herbicides : galinsoga sur endive
par C. Délye, S. Michel, F. Pernin, P. Coquet et M. Benigni

Bioagresseurs
49/ « Oh, punaise ! » Vous avez dit punaises ?
par J.-C. Streito et A. Bout

53/ Punaises phytophages dans nos cultures
par J.-C. Streito et A. Bout

Invasives
57/ Focus sur quatre plantes exotiques envahissantes
par B. Gautier-Grall, A. Lieurade et O. Audras

Qu’est-ce que ?
61/ L’oxathiapiproline, antimildiou à utiliser en pack
par G. Guepet, C. Jouan, I. Rougerie, S. Gate, M. Limpalaër et O. Vincent

Sur le métier
64/ Gaël Denizart et la collecte des déchets
par C. Urvoy

Dossier
Réglementation et bonnes pratiques
21/ Avant-propos, par V. Vidril

22/ Tout (ou presque) sur les AMM
par M.-C. de Guenin

28/ Bilan de trois années du dispositif des CEPP
par M. Blanck et C. Huyghe

34/ EPI : la révolution se poursuit !
par J. Durand-Réville

38/ Pollutions diffuses : bientôt une appli !
par H. Vergonjeanne, R. Vigouroux, S. Coudreuse, A. Lagriffoul et I. de Paepe

41/ Effluents phyto : des procédés officiels... ou non
par V. Vidril, D. Sanchez, C. Escoffier et D. Garcia

46/ Adivalor vise le recyclage maximal
par M. Decoin

Articles associés à la revue :


Consulter la liste complète des numéros de la revue :

Couverture du numéro 724Numéro 724
Agriculture, phytos, biodiversité : une équation complexeIl est vital de préserver les ressources naturelles, et des rapports tels que celui remis par l’IPBES début mai sur l’évaluation mondiale...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 723Numéro 723
L’EFFICACITÉ DES PRODUITS : UN BIEN COMMUN, POUR TOUSIl est essentiel qu’ils « soient sûrs et efficaces, mais nous devrions cependant être conscients de l’impact environnemental qu’ils peuvent...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 722Numéro 722
Communication : il faut connaître pour comprendreLe Salon de l’agriculture est une formidable occasion pour la profession agricole de communiquer, en témoignent les multiples conférences de presse...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 721Numéro 721
Changer, voire révolutionner« Un autre rajeunissement est prévu », avez-vous lu dans l’éditorial de janvier. C’est fait ! Le mois prochain, Phytoma change de rédactrice en chef. Valérie...

 

Articles associés à la revue :





Erratum Tavelure du
pommier

Correctif
Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85