Phytoma, numéro 712

Couverture du numéro 712

Edito :

Lettre ouverte  à un internaute  

Un mail adressé aux organisateurs du colloque sur les techniques d’application des produits de protection des plantes de ce mois de mars fustigeait cette rencontre. Que lui reprochait-il ? D’encourager l’usage des pesticides chimiques. Si son auteur lit ces lignes, signalons-lui deux faits...
D’abord, l’amélioration des techniques d’application en question concerne tous les produits phyto, et pas seulement les pesticides chimiques. Eh oui, cher internaute, il existe des produits phyto de biocontrôle et/ou UAB, c’est-à-dire autorisés en agriculture biologique. Phéromones, stimulateurs de défense des plantes, substances naturelles, micro-organismes vivants, etc. : ce ne sont pas des pesticides, et/ou ce ne sont pas des produits chimiques. Mais ce sont des produits phyto : ils ont besoin des techniques d’application les plus performantes possibles ! Les bonnes pratiques phytosanitaires intéressent aussi le biocontrôle et l’agriculture biologique.
Ensuite, améliorer les techniques d’application (p. 22, 26, 32 et 38) aide à diminuer les quantités de produits appliquées (mais si !) ainsi que les risques pour l’applicateur, le voisinage et l’environnement, de même qu’améliorer les pratiques avant et après traitement (p. 12, 18 et 40) réduit les risques pour l’homme et l’environnement. Cher internaute, cela ne vous intéresse-t-il pas ?


Sommaire :

Actualités
4/ Pesticides : l’avenir des phytos en concertation
5/ Premières fiches phytopharmacovigilance.
Rectificatif Hicure et Basfoliar Kelp
54/ Agenda

Réglementation
5/ Europe et approbation de substances actives : prolongations, modifications, refus
6/ France : arrêtés espèces envahissantes, liste contrôle des pulvérisateurs, nouvelles AMM

Surveillance
8/ Résistance des maladies des céréales aux fongicides
par M. Decoin

47/ Ambroisie trifide, ambroisie à épis lisses : deux poids, deux mesures
par B. Chauvel, G. Fried, A. Monty, J.-P. Rossi, X. Tassus et T. Le Bourgeois

Sur le métier
52/ Fabrice Nicolas développe des tissus pour les EPI
par C. Urvoy

Dossier Bonnes pratiques

11/ Avant-propos, par M. Decoin

12/ EPI : de nouveaux engagements
par J. Durand-Réville, F. Vermot-Desroches et V. Jacus

18/ Réduire le risque d’exposition avec les CTS
par J. Durand-Réville, S. Laurent et H. Pottiau

22/ Colza : traiter sous le niveau des fleurs
par B. Duval

26/ Vers une labellisation environnementale des pulvérisateurs viticoles
par A. Verges, S. Codis, B. Ruelle, J.-F. Bonicel, D. Bastidon, X. Ribeyrolles, P. Montegano, M. Carra, B. Savajols, J.-P. Trani et X. Delpuech

32/ Vigne : efficacité des « pulvés » à panneaux récupérateurs
par X. Delpuech, A. Lienard, M. Carra, P. Montegano, X. Ribeyrolles, A. Verges, B. Ruelle et S. Codis

38/ Évolution des matériels d’injection des fumigants de sol
par P. Sunder, A. Forigo et T. Fouillet

40/ Adivalor, l’aide à la gestion des déchets progresse
par M. Decoin

44/ Réglementation : une pièce en trois actes
par M. Decoin

Articles associés à la revue :


Consulter la liste complète des numéros de la revue :

Couverture du numéro 702Numéro 702
biocontrôle, air du temps et longueur du temps Titré « Méthodes alternatives », notre dossier traite d’un sujet plus large que le biocontrôle au sens « utilisation de produits de biocontrôle » :...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 701Numéro 701
Les «NTIC » pour tous, testez-les avec des fleurs Notre dossier du mois traite surtout de cultures ornementales mais intéressera tous nos lecteurs. Du reste, le dernier article explique que les outils...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 700Numéro 700
Une nouvelle centaine... et une nouvelle année !Voilà que Phytoma entame 2017 tout en couronnant sa septième centaine de numéros ! L’article p. 37 donne une idée du chemin parcouru depuis 1948....

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 699Numéro 699
La biologie végétale est prévisible, elle Par trois fois, les votes des citoyens de pays démocratiques ont défié les prévisions. D’abord au Royaume-Uni pour le Brexit, puis aux États-Unis avec...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 698Numéro 698
Résistance variétale : une affaire de patience L’inscription de cépages résistant au mildiou et à l’oïdium, après les récentes réunions du CTPS et de FranceAgriMer, fait suite à des années...

 

Articles associés à la revue :



Erratum Tavelure du
pommier

Correctif
Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85