Phytoma, numéro 709

Couverture du numéro 709

Edito :

Lettre ouverte aux salariés de l’Anses

En cette fin d’année, j’adresse, aux salariés de l’Anses qui traitent les dossiers des produits phyto, ma sympathie et mes souhaits qu’ils puissent se détendre et oublier un peu leur travail durant les fêtes, si possible. À leur place, j’en aurais besoin.
En effet, voilà des gens compétents et honnêtes, en tout cas ceux connus de la rédaction de Phytoma. Ils évaluent les risques liés aux produits phyto lors des demandes d’autorisation et en suivi post-autorisation. Ils pèsent les avantages et risques le plus rigoureusement possible. Ainsi, ils avaient examiné le dossier du sulfoxaflor. Sachant que l’insecticide agit sur un site proche mais différent de celui des nécotinoïdes, sans résistance croisée, et surtout qu’il est très peu persistant, ils avaient cru bon de l’autoriser. Patatras ! La décision est qualifiée de scandaleuse puis suspendue (voir p. 4). Autre exemple, ayant analysé la monographie 2015 du Circ sur le glyphosate qui le classe cancérogène probable pour les lymphomes non hodkiniens, ils ont relevé le rôle des coformulants et interdit ceux à base de tallowamines. Aucune félicitation... Et la mobilisation générale contre le glyphosate pousse la France à l’interdire « en solo » (voir encore p. 4). Quant à la liste des pesticides, pas seulement phyto, à surveiller dans l’air (voir toujours p. 4), personne n’applaudit l’Anses de l’avoir établie... Joyeuses fêtes
tout de même, à eux et à tous nos lecteurs ! 


Sommaire :

Actualités
4/ Glyphosate et sulfoxaflor : la France en solo. L’Anses liste les pesticides à surveiller dans l’air
5/ Acteurs : Alice Baudet et l’AFPP, Gilles Canot et Pulvexper, Staphyt, Phytocontrol, Sumitomo Chemical, trente organisations pour un contrat
6/ Multinationales : le mercato des produits
Réglementation Europe : substances de base approuvées, perturbateurs endocriniens définis
7/ Prolongations, non-renouvellement, non-approbations et confirmation substances
45/ Lectures
46/ Agenda

Réglementation
8/ Nouvelles AMM

Recherche
11/ Les allomones végétales : quel rôle dans le biocontrôle ?
par C. Regnault-Roger

Alerte
35/ Vergerette de Sumatra, le retour !
par C. Délye, S. Michel, N. Fillot et É. Chantelot

Expertise
40/ L’accréditation Cofrac, un outil au service de la santé végétale
par D. Jarry, S. Laborde, J. Petrone Bonal, S. Kobbi Abil, S. Dupin, O. Chantreau et S. Libersou

Sur le métier
44/ Eve Chrétien scrute les phytos dans l’air
par C. Urvoy

Dossier
Bonnes pratiques en Jevi

15/ Avant-propos, par M. Decoin

16/ Réglementation
par M. Decoin

21/ UPJ : une approche du jardinage drastiquement modifiée
par J. Delor

26/ Processionnaire du pin : le piégeage se perfectionne
par E. PAL, M. Corréard, M. Buradino, E. Morel, S. Touzeau, J. Thevenet, D. Vauthier, O. Gilg et J.-C. Martin

30/ Ambroisie : trois espèces réglementées
par M. Mottet et O. Pechamat

Articles associés à la revue :


Consulter la liste complète des numéros de la revue :

Couverture du numéro 699Numéro 699
La biologie végétale est prévisible, elle Par trois fois, les votes des citoyens de pays démocratiques ont défié les prévisions. D’abord au Royaume-Uni pour le Brexit, puis aux États-Unis avec...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 698Numéro 698
Résistance variétale : une affaire de patience L’inscription de cépages résistant au mildiou et à l’oïdium, après les récentes réunions du CTPS et de FranceAgriMer, fait suite à des années...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 697Numéro 697
A propos de mondialisationIls étaient six « géants de l’agrochimie » (en fait agrochimistes et/ou semenciers avec des diversifications vers le biocontrôle) : les trois européens BASF, Bayer...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 696Numéro 696
Tout sur terre appartient aux princes... À propos de la catastrophique moisson 2016 et des intempéries survenues au vignoble avec une vendange prévue en baisse, un collègue citait « Tout sur terre...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 695Numéro 695
Brexit OU Brexin ? La fin du suspense !À l’heure « où nous mettons sous presse », selon la formule consacrée, le résultat du référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l’Union...

 

Articles associés à la revue :



Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85