Phytoma, numéro 707

Couverture du numéro 707

Edito :

« Ne sautons pas comme un cabri en disant l’Europe... »

« On peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l’Europe ! L’Europe ! L’Europe ! Mais ça n’aboutit à... RIEN ! » C’est ce qu’affirmait en 1965 l’Inoubliable Général, douchant les enthousiasmes pro-européens. Mais est-ce une raison de sauter de façon aussi caprine pour vilipender notre Union européenne ? Sans parler de soixante-douze ans de paix sur notre territoire depuis 1945, regardons le domaine de la santé végétale et notamment son cadre réglementaire. Or que voyons-nous ? Une réglementation phytosanitaire reconnue comme la plus rigoureuse au monde (ainsi, le 28 septembre, une société internationale expliquait à la presse qu’elle va à l’homologation dans l’Union européenne car ce qui « passe » en Europe passera partout, voir p. 5). Une harmonisation des exigences entre pays qui progresse... Tout ce qu’on peut lui reprocher, c’est de n’être pas assez avancée, ce qui laisse subsister des distorsions de concurrence et des incertitudes sanitaires ! Alors, arrêtons, citoyens, de taxer l’Union européenne de tous les maux. Et si les politiques cessaient de la rendre responsable des mesures qu’ils n’osent pas prendre mais qu’ils sont contents de la voir prendre ?
Prenons le glyphosate : quelle que soit la décision, elle sera honnie d’un côté ou de l’autre (des deux s’il y a compromis). Même si la Commission européenne refuse cette fois de jouer la responsable, l’Europe aura tranché. Et tous en seront secrètement soulagés...


Sommaire :

Actualités
4/ Courrier des lecteurs : le muesli de la discorde
5/ Acteurs : Sofagri rachète Phyteurop, Phytocontrol crée trois marques, Rotam sort de l’ombre, Axe Environnement vend des drones Parrot
6/ Réglementation Europe : le sel approuvé, l’imazamox renouvelé, la bêta-cyperméthrine refusée, cinq substances prolongées
Réglementation France : rectificatif certiphyto
48/ Agenda

Réglementation
7/ Nouvelles AMM

Signalement
9/ Identification d’un mystérieux diptère
par A. Lhoste-Drouineau

Alerte
44/ Dégâts causés par C. marshalli sur des pélargoniums en Algérie
par Y. Guenaoui, F.-Z. Rekad et Z.-E. Labdaoui

Sur le métier
47/ Ene Leppik, spécialiste en écologie chimique
par C. Urvoy

Dossier
Ravageurs

11/ Avant-propos, par M. Decoin

12/ Interaction trophique entre le colza et la limace grise
par M. Charrier, M. Tamine, C. Jonard et M. Van Der Linde

21/ Impact d’un diamide sur les ennemis des ravageurs du maïs
par R. Rouzes, D. Pinson et L. Barbalonga

26/ Pyrale du maïs : détecter les composés organiques volatils
par E. Leppik, C. Pinier, M. Granger, J.-B. Thibord et B. Frerot

30/ Ponte de Drosophila suzukii : une affaire de goût et d’odorat
par S. Lebreton ET B. Prud’homme

34/ Une noctuelle américaine envahit l’Afrique
par J.-F. Germain, G. Goergen, P. Reynaud et P. Silvie

38/ Lutte contre le carpocapse des pommes dans l’ouest canadien
par C. Nelson, traduction d’A.-I. Lacordaire

Articles associés à la revue :


Consulter la liste complète des numéros de la revue :

Couverture du numéro 729Numéro 729
Pas de changement sans changements...Le rapport sur le suivi de la stratégie de sortie du glyphosate remis le 12 novembre rend compte des obstacles et des répercussions du retrait de la substance active...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 728Numéro 728
Pesticides des villes, pesticides des champsDans un contexte où les citoyens s’interrogent sur l’impact des produits phyto sur leur santé, il est tentant de mettre en lumière les récents résultats...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 727Numéro 727
De la difficulté de fixer les limitesDans mon village, certains habitants sont situés en zone rouge inondation, d’autres en zone bleue avec des contraintes moindres fixées par le plan de prévention...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 726Numéro 726
Zéro résidu, troisième voie ou voix du bon sensSur les étals, de nouveaux labels attirent le regard. À côté des beaux fruits et légumes calibrés en vrac, de ceux arborant les sympathiques visages...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 725Numéro 725
Les indicateurs de progrès ont la coteL’Union européenne va continuer de renforcer les mesures prises en faveur d’une réduction des produits phytopharmaceutiques les plus préoccupants. Si de nombreux...

 

Articles associés à la revue :



Erratum Tavelure du
pommier

Correctif
Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85