Phytoma, numéro 706

Couverture du numéro 706

Edito :

Devoir de vigilance tous azimuts

Un nouveau sigle entre dans le vocabulaire des professionnels de la santé végétale : celui de PPV, pour phytopharmacovigilance. Ce dispositif, voulu par la loi d’avenir agricole de 2014, a été créé officiellement en juillet 2015. Il passe à la vitesse supérieure en ouvrant un site de déclaration des effets indésirables des produits phytopharmaceutiques après leur mise sur le marché. Détails p. 11 dans l’interview de Mathilde Merlo, chef de l’unité coiffant la PPV à l’Anses.
La vigilance vis-à-vis des effets des produits phytopharmaceutiques se développe donc. Mais elle n’est pas la seule à devoir exister.
La santé végétale elle-même est à surveiller (épidémiosurveillance), notamment vis-à-vis des espèces invasives, lesquelles évoluent inexorablement, voir p. 4.
Du côté de la qualité sanitaire des grains, objet de notre dossier, la vigilance sur les résidus de pesticides ne doit pas exclure celle concernant les contaminants naturels (p. 24, p. 28, p. 32). Il en est de même pour la gestion des rongeurs commensaux (p. 36, p. 39).
Même si, pour le grand public, ces sujets sont médiatiquement dédaignés, il existe d’intéressantes nouveautés destinées aux professionnels. Ainsi, les outils de prévision, de détection, d’identification et d’analyse se développent (p. 21, p. 32, p. 36), et c’est une bonne nouvelle.


Sommaire :

Actualités
4/ Espèces invasives. Columa Vigne. Rectificatifs.
5/ Réglementation Europe : critères d’approbation pour les substances à faible risque, retraits
6/ Renouvellements, refus, prolongations. Réglementation France : liste biocontrôle, actions standardisées CEPP, exigences pour les AMM
54/ Agenda

Réglementation
7/ Nouvelles AMM

Interview
11/ Mathilde Merlo et la phytopharmacovigilance
propos recueillis par M. Decoin

Recherche
13/ Voyage d’étude CEB 2017
par J. Laville

43/ Comment est cultivé le maïs aujourd’hui ?
par R. Ballot, B. Chauvel et L. Guichard

Formation
48/ Un master européen pour la protection des plantes
par S. Kreiter, E. Kazakou, R. Bonafos, M. Plantegenest et L. Gout

Sur le métier
52/ Antoine Naudin protège les grains stockés
par C. Urvoy

Dossier
Qualité sanitaire des grains

15/ Avant-propos, par M. Decoin

16/ Réglementation : ce qui bouge et ce qui traîne
par M. Decoin

21/ Évolution des laboratoires d’analyse
par M. Decoin

24/ Mycotoxines des grains : séance à l’Académie
par M. Delos

28/ Étude de la qualité sanitaire des grandes cultures
par E. Donnat, L. Denaix, F. Forget et O. Crouzet

32/ Blé, fusarioses et mycotoxines : les enseignements de la moisson 2016
par A. Froment, A. Nussbaumer et V. Godet

36/ Test de détection des rongeurs
par R. Lasseur, L. Meunier et G. Queney

39/ Lutter contre les rongeurs dans les silos
par D. Barrau

Articles associés à la revue :


Consulter la liste complète des numéros de la revue :

Couverture du numéro 729Numéro 729
Pas de changement sans changements...Le rapport sur le suivi de la stratégie de sortie du glyphosate remis le 12 novembre rend compte des obstacles et des répercussions du retrait de la substance active...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 728Numéro 728
Pesticides des villes, pesticides des champsDans un contexte où les citoyens s’interrogent sur l’impact des produits phyto sur leur santé, il est tentant de mettre en lumière les récents résultats...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 727Numéro 727
De la difficulté de fixer les limitesDans mon village, certains habitants sont situés en zone rouge inondation, d’autres en zone bleue avec des contraintes moindres fixées par le plan de prévention...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 726Numéro 726
Zéro résidu, troisième voie ou voix du bon sensSur les étals, de nouveaux labels attirent le regard. À côté des beaux fruits et légumes calibrés en vrac, de ceux arborant les sympathiques visages...

 

Articles associés à la revue :



Couverture du numéro 725Numéro 725
Les indicateurs de progrès ont la coteL’Union européenne va continuer de renforcer les mesures prises en faveur d’une réduction des produits phytopharmaceutiques les plus préoccupants. Si de nombreux...

 

Articles associés à la revue :



Erratum Tavelure du
pommier

Correctif
Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85