ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 21/10/2021, 00:00:00 > Articles

La danse du zabre

Le zabre, Zabrus tenebrioides (Goeze), appartient à la grande famille des carabes qui compte, en France, 1 030 espèces. La plupart sont essentiellement carnivores mais le zabre est phytophage. En 1919, Jean-Henri Fabre, dans ses récits des insectes nuisibles à l’agriculture, lui consacre un chapitre entier et le décrit comme un potentiel fléau pour les céréales.

Lorsque les zabres sont nombreux, ils dévastent des étendues de céréales au point que « où l’insecte est passé, le moissonneur ne trouvait plus un épi », d’après Jean-Henri Fabre. De couleur noire luisante, le zabre est trapu et moins vif que les carabes prédateurs ce qui n’est pas gênant puisqu’il n’a pas à courir derrière ses proies comme ses cousins carnivores. Lorsqu’on le croise dans les parcelles de blé le jour, il se tient sous les pierres, les touffes de graminées et les mottes, et la nuit il grimpe sur les chaumes, atteint l’épi, ronge le grain, parfois sectionne la tige pour faire tomber l’épi...

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85