ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 12/08/2020, 00:00:00 > Dossiers

Des zones tampons pour limiter les pollutions diffuses

Une zone tampon désigne « tout espace interparcellaire du paysage rural destiné à assurer une fonction d’interception et d’atténuation (rétention et/ou dégradation) des transferts de contaminant d’origine agricole vers les milieux aquatiques ». Son efficacité est en général d’autant meilleure qu’elle se situe à proximité de la source potentielle de contamination : les bords de champ sont donc particulièrement intéressants à exploiter de ce point de vue.

Entre les zones tampons « sèches » et les zones tampon « humides », il existe un continuum d’aménagements aux caractéristiques spécifiques. Mais il ne suffit pas d’installer une bande enherbée en bord de parcelle pour assurer le rôle tampon d’un espace. Un aménagement dans ce but doit tenir compte des types et directions d’écoulement, de la couverture du sol, des réseaux de drainage…, d’où la nécessité d’un diagnostic préalable.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85