ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 18/06/2020, 00:00:00 > Dossiers

Résistances aux phytos : le diagnostic passe au haut débit

Les tests « ADN » permettent de rechercher des mutations en cause dans la résistance des bioagresseurs aux produits phytopharmaceutiques.
Jusqu’à peu, ces techniques ne permettaient que difficilement de rechercher des résistances dans un grand nombre d’échantillons, car elles nécessitaient autant d’analyses que d’individus étudiés.

Le séquençage à haut débit (SHD), aussi appelé « séquençage de nouvelle génération », permet d’analyser en une seule fois l’ADN d’un grand nombre d’échantillons, et donc de démultiplier les capacités de diagnostic des tests « ADN ». La technique a été testée avec succès sur l’ambroisie pour détecter les résistances liées à l’ALS. Sur 219 parcelles étudiées (cinquante plantes analysées par parcelle), quinze ont été testées positives et un total de cinq mutations de l’ALS en cause dans la résistance aux herbicides a été détecté. Le foyer le plus important a été identifié en Occitanie, dans la zone d’origine du premier cas historiquement signalé en France.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85