ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 18/06/2020, 00:00:00 > Dossiers

Face à l’ambroisie, quelles sont les pratiques des agriculteurs ?

Dans le milieu agricole, les ambroisies se retrouvent essentiellement dans les cultures de printemps du fait de leur cycle de vie qui coïncide avec celui de ces cultures. Les impacts agricoles sont globalement la perte partielle à totale de la récolte, le déclassement de la récolte ou la réfaction du prix (non-conformité au seuil de tolérance des graines), des charges supplémentaires de désherbage et de travail du sol, la gestion à long terme conséquente d’un stock semencier et, in fine, la dépréciation de la valeur du terrain en raison de la contamination par les graines.

En collaboration avec différents acteurs du monde agricole, Fredon France, à travers sa mission d’Observatoire des ambroisies, a réalisé en 2019 un recueil d’expériences de gestion de l’ambroisie en contexte agricole. Celui-ci a été construit à partir des résultats d’un sondage diffusé en ligne à une centaine d’agriculteurs sur tout le territoire, et d’entretiens téléphoniques.

Les deux tiers des répondants, parmi lesquels des viticulteurs, déclarent avoir de l’ambroisie sur leurs parcelles. Pour un tiers d’entre eux, l’adventice est en expansion. Et un quart d’entre eux sont déjà parvenus à s’en débarrasser. La moissonneuse-batteuse est citée comme l’une des principales sources d’introduction. Un quart des agriculteurs concernés ne mettent pas en place de mesures préventives, et la lutte chimique est la principale méthode curative utilisée.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85