ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 15/05/2020, 00:00:00 > Dossiers

Une bonne cohabitation entre couvert permanent et culture AB

Les couverts offrent différents services, dont l’un peut être de limiter la présence d’adventices sur la parcelle. Dans le cas d’un semis direct sous couvert végétal (SCV), la couverture est pérenne. Elle doit occuper suffisamment l’espace à chaque interculture pour concurrencer les adventices. En revanche, il peut être nécessaire de contrôler son développement dans la culture afin qu’elle n’ait pas d’impact négatif sur le rendement.

Arvalis-Institut du végétal a entamé une expérimentation dès 2016 sur une parcelle de Lisle-sur-Tarn (Tarn) visant à faciliter la cohabitation entre un couvert permanent de luzerne et des cultures de blé en agriculture biologique. L’utilisation d’une technologie de positionnement centimétrique par satellite (GPS-RTK) permet de semer chaque année entre les lignes de couvert, mais aussi de contrôler la luzerne dans la culture à l’aide d’un équipement prototype développé par Eco-Mulch.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85