ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 29/01/2020, 00:00:00 > Dossiers

Gérer l’arrêt du chlorprophame

Le non-renouvellement de l’approbation du chlorprophame (CIPC), décidé par la Commission européenne le 17 juin 2019, se traduira par un arrêt d’utilisation des produits antigerminatifs des pommes de terre concernés en 2020. Les producteurs devront se reporter vers des solutions alternatives déjà disponibles depuis plusieurs années, avec chacune leurs spécificités ne couvrant pas le spectre de mise en œuvre du CIPC.

Il s’agit de l’hydrazide maléique appliqué au champ et de trois autres substances actives appliquées en cours de conservation : huile de menthe, éthylène et 1,4 diméthylnaphtalène. Pour recourir à ces solutions alternatives, les producteurs et organismes stockeurs de la filière devront parfois adapter leurs installations de stockage à ces solutions alternatives, notamment en ce qui concerne leurs performances en termes de ventilation et d’étanchéité.

Compte tenu des risques de contamination croisée liés à une utilisation antérieure du CIPC dans ces bâtiments, ceux-ci devront être convenablement nettoyés pour que les tubercules devant y être stockés puissent respecter la limite maximale de résidus temporaire future encore en cours d’évaluation au niveau européen.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85