ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 23/10/2019, 00:00:00 > Dossiers

Intérêt du curetage dans la lutte contre l’esca

La pratique du curetage est remise au goût du jour par de nombreux praticiens pour limiter le développement des symptômes liés aux maladies du bois. En supprimant l’amadou et les champignons pathogènes qu’il contient, cette pratique permettrait de préserver le bois fonctionnel et de réduire la réapparition des symptômes foliaires assurant ainsi la continuité de la production. Or les connaissances scientifiques des effets du curetage sur le fonctionnement physiologique de la plante et sur son efficacité réelle restent insuffisantes. Une étude a été menée sur une parcelle de sauvignon blanc en appellation Bordeaux de 2014 à 2019 pour évaluer ces effets.
Le curetage permet de réduire efficacement l’érosion parcellaire en limitant fortement la réapparition des symptômes foliaires, sans modification fondamentale du fonctionnement physiologique, du rendement et de la qualité des baies en termes de maturation technologique. Ainsi, pratiquer cette technique sur des plants présentant des symptômes légers d’esca permet de réduire leur taux de mortalité, et de continuer à produire avec un niveau quantitatif et qualitatif non dégradé.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Erratum Tavelure du
    pommier

    Correctif
    Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85