ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 22/08/2019, 00:00:00 > Articles

Exemple d’une démarche « zéro résidu de pesticides »

Les communications autour du « zéro résidu de pesticide » se multiplient, répondant à une inquiétude croissante des consommateurs.

En se basant sur des itinéraires culturaux adaptés, un cahier des charges et un référentiel, des producteurs du Collectif Nouveaux Champs, créé en février 2018, proposent des denrées alimentaires labellisées « zéro résidu de pesticides », telles que des fruits, des légumes, des céréales ou du vin.

La garantie d’absence de résidu de pesticides proposée par le collectif est basée sur la limite de quantification, qui correspond à la plus petite valeur quantifiable par les laboratoires avec une précision « acceptable ».

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Erratum Tavelure du
    pommier

    Correctif
    Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85