ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 19/06/2019, 00:00:00 > Articles

Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis

L’agent de la tavelure, Venturia inaequalis, est l’un des principaux pathogènes sur le pommier. La maladie entraîne le plus grand nombre de traitements dans les vergers en conduite conventionnelle.
C’est pourquoi ce champignon ascomycète fait l’objet d’une surveillance de l’évolution des résistances aux principales substances actives autorisées au verger depuis de nombreuses années.

Cet article propose un bilan des onze dernières années d’études réalisées sur l’évolution des résistances vis-à-vis des fongicides dans le cadre du plan de surveillance des résistances du dispositif national de la surveillance biologique du territoire (SBT).

De fortes occurrences de populations ont été détectées comme résistantes aux familles des QoI-P et des IDM, avec des facteurs de résistance associés forts. Dans une moindre mesure, les populations de V. inaequalis semblent également concernées par des dérives de sensibilité vis-à-vis du cyprodinil et de la dodine. Les SDHI et les phtalimides doivent être gardées sous surveillance. Même si le lien avec une perte d’efficacité au champ n’est pas démontré formellement, la détection de phénomènes de résistance au laboratoire est un signal d’alerte important.

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Erratum Tavelure du
    pommier

    Correctif
    Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85