ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 03/01/2019, 00:00:00 > Articles

Étude des populations de chrysopes dans les vignobles

La lutte biologique par conservation est un outil de réduction des pesticides. Il est utile de comprendre les facteurs favorisant la présence et l’activité des ennemis naturels, telles les chrysopes, en systèmes agricoles. Les pratiques agricoles et le contexte paysager peuvent influencer les dynamiques de populations d’arthropodes et les assemblages d’espèces en paysage agricole.

L’influence du paysage et de la ressource en fleurs locales sur les populations de chrysopes et leur potentiel de régulation de ravageurs de la vigne (les cicadelles ampélophages) a été étudiée dans dix vignobles du sud-ouest de la France. 382 chrysopes, de neuf espèces, ont été capturées.

L’abondance des chrysopes dans les vignes augmente avec la quantité d’habitats semi-naturels du paysage alentours. La ressource en fleurs des parcelles n’a pas d’impact significatif sur l’abondance ou la diversité des chrysopes. L’hétérogénéité du paysage semble jouer sur leur potentiel de régulation naturelle. Ces résultats sont à confirmer.

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85