ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 31/10/2018, 00:00:00 > Dossiers

Renforcer la fertilité des inflorescences

Il est connu que les grappes de raisin sont issues d’un processus étalé sur deux années (formation de PI, primordia inflorescentiels, dans les bourgeons latents qui donneront des grappes l’année suivante). Cependant, la question est de savoir si des biostimulants améliorant la fructification de l’année ont un effet sur celle de l’année suivante.

L’université de Bordeaux a étudié les effets du bioformulant à base d’Ascophyllum nodosum nommé Vivaflor, de la société Arysta LifeScience :
– sur l’expression des gènes liés à la formation des PI ;
– sur les taux de sucres (glucose, fructose, saccharose, amidon) ;
– sur ceux de l’hormone ABA ;
– sur le rendement final.

La plus forte expression des gènes menant à la différenciation et les taux de sucres et d’ABA montrent l’intensification des phénomènes menant à la mise à fruit. Le rendement augmente via la hausse du volume des grappes.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85