ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Marie-Françoise Delannoy au 01 40 22 70 73
ou par mail mf.delannoy@gfa.fr

Le 02/11/2017, 00:00:00 > Dossiers

Bilan 2017 : le climat plus redoutable que les bioagresseurs

Le bilan phytosanitaire d’une campagne viticole permet de mieux préparer la suivante.
En 2017, les agressions abiotiques ont plus pesé sur la vigne que les bioagresseurs.
La sécheresse hivernale et estivale, les gels de printemps et les orages de grêle d’été ont touché le rendement en 2017 (moins 18 %).
Les maladies dites du feuillage et des grappes (mildiou, oïdium, black-rot) ont été discrètes.
Il en est de même des ravageurs, à l’exception des cochenilles farineuses dans le sud du pays et de la présence spectaculaire (sans dégât sur vigne) de la pyrale du buis.
Les adventices ont été maîtrisées. En revanche :
– les maladies du bois (MDB) se sont très fortement exprimées ;
– la flavescence dorée et son vecteur ne cessent de s’étendre ;
– les adventices difficiles continuent de s’étendre ;
– le botrytis a sévi sur certains vignobles, impliquant des vendanges encore plus précoces.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85