ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Marie-Françoise Delannoy au 01 40 22 70 73
ou par mail mf.delannoy@gfa.fr

Le 07/09/2017, 00:00:00 > Dossiers

OCTOBRE 2017; RAVAGEURS ET AUXILIAIRES

Les ravageurs ne sont pas les seuls organismes actifs dans les cultures. Ils interagissent avec leurs ennemis naturels, potentiels auxiliaires des cultures, et aussi avec les plantes, lesquelles ne sont pas si passives que cela... Il est possible d’en tirer parti dans le cadre de ce que l’on appelle « l’écologie chimique ».

Marianne Decoin

 

Cette science des interactions entre êtres vivants via des substances naturelles émises par des organismes pour influencer le comportement ou la biologie d'autres organismes, et dites médiateurs chimiques (« chimique » ne signifie « issu de la chimie de synthèse » que pour les produits phyto, biocides, cosmétiques, etc). est le sujet du colloque AFPP (1) à Montpellier le 24 octobre, veille de sa Conférence internationale sur les ravageurs et auxiliaires.

Limaces et colza

p. 12, suivre les limaces

Voyons les relations plante/ravageur avec l’exemple du colza et de la limace grise Deroceras reticulatum. Ces relations trophiques (liées à l’alimentation) sont de l’interaction.

Pyrale et maïs

p. 21, insecticides et auxiliaires

Et les relations entre ravageurs, auxiliaires et insecticides ? Ces derniers ne sont pas équivalents entre eux. Preuve sur le maïs.

p. 26, mais comment pondent-elles ?

Encore sur maïs, étude du comportement de ponte de son ravageur principal la pyrale Ostrinia nubilalis en lien avec les odeurs de la plante. But : trouver des leurres antiponte.

Drosophila suzukii et les fruits

p. 30, des goûts et des odeurs

Autre étude sur le comportement de ponte, dans le même but, mais réalisée sur fraise à propos de la redoutable Drosophila suzukii. Il est question d’odorat, mais aussi de goût !

Afrique et Amérique du Nord

p. 34, alerte à la légionnaire

Sortons de Montpellier pour traverser la Méditerranée puis le désert : l’Afrique subsaharienne est envahie par Spodoptera frugiperda, dite chenille légionnaire... Inquiétant.

p. 38, témoignage au Canada

Terminons par une success story, celle de la protection des pommiers contre le carpocapse en Colombie-Britannique, province de l’ouest canadien. Une coordination fertile autour d’insectes stériles !

(1) Association française de protection des plantes. propriétaire du titre Phytoma.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85