ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 28/04/2017, 00:00:00 > Dossiers

MAI 2017, VERTEBRES NUISIBLES

Classés ou pas, ils sont dommageables

Parmi les vertébrés nuisibles, seuls certains sont classés comme tels au sens réglementaire du terme, et souvent seulement sur une part du territoire national. Mais tous sont redoutés des agriculteurs. Ce dossier  vous propose un tour de France, certes pas exhaustif mais néanmoins très éclairant. 


Il est le fruit d'une initiative du groupe « Vertébrés nuisibles  de la commission Ravageurs et auxiliaires de l'AFPP, Association française de protection des plantes.

 

Le groupe de travail

p. 12, qui s'exprime ici ?

Présentation de ce groupe de travail, sa composition et ses activités.

 

Enquête « gros ravageurs »

p. 14, constat dans le Finistère

90 % des producteurs de chou-fleur du Finistère subissent des dégâts de « gros ravageurs », oiseaux et mammifères. État des lieux.  

 

Campagnol des champs

p. 17, sur fourragères porte-graine

Les cultures fourragères porte-graine sont vulnérables au campagnol des champs. Pourquoi, comment, que font les agriculteurs multiplicateurs ? Réponses, et exemple dans l'Isère.  

 

p. 20, essais en Haute-Marne

Le campagnol des champs est plutôt favorisé en agriculture dite de conservation. Un travail du sol superficiel peut-il aider à juguler les pullulations du ravageur ? Tests.

 

p. 24, zone « expé » dans le Jura

Une zone expérimentale de régulation des rongeurs en agriculture de conservation vient d'être créée dans le Jura. Présentation. 

 

Campagnol terrestre

p. 26, dans le Massif central

Les nouvelles technologies peuvent améliorer la surveillance du campagnol terrestre afin de le combattre au bon moment. 

 

Oiseaux

p. 30, corvidés en Loire-Atlantique

Contre les corbeaux, corneilles et choucas, la lutte collective se réorganise. 

 

p. 34, partout les pigeons

Encore une enquête  mais au niveau national. Il en ressort la gravité des dégâts de pigeons ramiers sur tournesol.

 

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Erratum Tavelure du
    pommier

    Correctif
    Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85