ARTICLES

Le 29/11/2016, 00:00:00 > Articles

Sensibilité des variétés de laitue aux pourritures du collet

La protection des cultures de laitue contre les maladies fongiques fait appel à des fongicides, même si la sélection variétale prend en compte la principale maladie qu’est le mildiou dû à Bremia lactucae.
En revanche, les schémas de sélection n’intègrent pas les pourritures du collet dues à Botrytis cinerea et Sclerotinia spp. (S. sclerotiorum, S. minor), cible d’une partie des traitements fongicides.
Dans ce contexte, la question était de savoir si la sensibilité des variétés actuelles avait évolué par rapport à celles anciennement sur le marché. Une cinquantaine de variétés (surtout de batavia) actuellement disponibles ainsi que trois variétés anciennes ont été testées vis-à-vis de deux souches de B. cinerea et deux souches de S. sclerotiorum, par inoculation artificielle sur feuilles détachées.

Les résultats ont permis de classer les variétés. Il en ressort que :
– la sensibilité à B. cinerea a légèrement (mais significativement) augmenté ;
– la sensibilité à S. sclerotiorum a plus fortement augmenté ;
– chez les deux variétés anciennes les moins sensibles à S. sclerotiorum, il y a aussi une faible sensibilité à B. cinerea.
Ces résultats, à confirmer sur le terrain, montrent une érosion globale de la résistance aux agents de pourriture du collet, mais aussi l’existence des sources de résistances chez la laitue cultivée. Les implications pour la sélection et la protection des laitues sont présentées.

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85