ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 29/11/2016, 00:00:00 > Articles

La jaunisse nanisante de l’orge, une maladie en recrudescence

La jaunisse nanisante de l’orge s’est fait remarquer en 2015-2016 sur orge et blé d’hiver en France.
L’article rappelle les connaissances sur le virus responsable et les pucerons vecteurs, dont Rhopalosiphum padi, principal vecteur à l’automne.
Les dégâts constatés en France en 2015-2016, liés à la douceur de l’automne 2015, sont chiffrés et situés.
Outre les mesures agronomiques, trois outils de protection existent, mais le traitement des semences à base de néonicotinoïde sera interdit en 2018. La tolérance variétale, n’existant que sur orge, est peu diversifiée, comme les traitements foliaires.

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Erratum Tavelure du
    pommier

    Correctif
    Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85