ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 24/11/2015, 00:00:00 > Dossiers

Mycotoxines dans les céréales : que faire face au risque ?

Sur céréales paille et maïs, les mycotoxines principales sont les aflatoxines, ochratoxines, fusariotoxines et alcaloïdes de l’ergot, présentées dans l’article précédent.
La connaissance de ces contaminants a conduit à identifier différents moyens de gestion. Ils font appel à la lutte directe contre ces champignons avec des fongicides ou des moyens de biocontrôle, contre les insectes vecteurs qui les propagent, contre les adventices hôtes qui facilitent leur cycle.
Des méthodes indirectes telles des rotations adaptées, des dates de semis et de récolte précoces, un enfouissement profond des résidus de culture et la prévention des différents stress abiotiques, dont le stress hydrique, sont également mises en œuvre en parallèle.

Tous les dossiers

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Erratum Tavelure du
    pommier

    Correctif
    Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85