ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Christine BIAS au 01 40 22 70 73
ou par mail c.bias@gfa.fr

Le 15/04/2015, 00:00:00 > Articles

Rouille jaune du blé en France : trois facteurs interagissent

La très forte épidémie de rouille jaune du blé en France en 2014 a inquiété, d’autant que certaines variétés de blé semblaient avoir changé de comportement face à la maladie entre 2013 et 2014. Or on sait que le pathogène est capable d’évoluer avec l’apparition de nouvelles races (ex. : Warrior, présente en France depuis 2011) et de contourner des résistances variétales. Une équipe recherche (Inra)/développement (union coopérative InVivo) apporte des réponses.
Six coopératives ont suivi le comportement de 45 variétés en conditions naturelles en 2013 et 2014, les obtenteurs testant les mêmes variétés en contaminations artificielles avec Warrior. L’Inra a mené les analyses de laboratoire.
Il en résulte que la gravité de l’épidémie de rouille jaune est liée à l’interaction de plusieurs facteurs :
– la climatologie de la campagne 2013-2014 ; le début de la présente campagne plaide pour la vigilance en 2015 ;
– la sensibilité au stade plantule de variétés résistantes au stade adulte, touchées vu la précocité de la maladie en 2014, puis la présence de variétés sensibles.
– une possible évolution du pathogène, probablement régionalisée (nouvelle souche dans l’ouest à confirmer en 2015).

Tous les articles

Auteurs:

    Commentaires

    Ajouter un commentaire :




    • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

    Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85