ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Marie-Françoise Delannoy au 01 40 22 70 73
ou par mail mf.delannoy@gfa.fr

Le 11/12/2008, 00:00:00 > Articles

Maladies du bois de la vigne, les étapes à risque en pépinières

Des contaminations avérées par des champignons associés aux maladies du bois

Il est avéré que les plants de vigne peuvent être contaminés, durant leur process de fabrication en pépinières, par les champignons associés aux maladies du bois. En effet, l’analyse PCR montre que le matériel végétal entrant en pépinière est sain mais porte ces champignons à sa surface. Des contaminations sont effectives lors de la réhydratation (pour les Botryosphaeriacées associées plutôt au BDA), puis de la stratification (Botryosphaeriacées mais aussi Phaeomoniella chlamydospora, une des espèces pionnières de l’esca), enfin lors de l’élevage des plants en serre.
Des solutions neutralisant la source d’inoculum restent à trouver. Un premier essai d’apport de différents produits chimiques ou biologiques dans l’eau de réhydratation n’a pas permis, à ce jour, d’obtenir des résultats concluants.

Tous les articles

Auteurs:

Commentaires

Ajouter un commentaire :




  • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85