ARTICLES

Pour toute commande de dossier, contactez Marie-Françoise Delannoy au 01 40 22 70 73
ou par mail mf.delannoy@gfa.fr

Le 01/11/2008, 00:00:00 > Articles

Évaluation de la sensibilité de clones du châtaignier à la maladie de l’encre

La Maladie de l’Encre est la principale responsable du dépérissement et de la mortalité de nombreux châtaigniers dans plusieurs régions du Portugal. Or, il existe dans ce pays des hybrides de châtaigniers peu sensibles à la maladie. Mais, parmi eux, lesquels sont les plus tolérants? Par ailleurs, des clones considérés comme résistants sotn également disponibles en France. Peut-on les utiliser, résistent-ils aux deux espèces de Phytophthora responsables de la maladie? La Station nationale du culture fruitière du Portugal a étudié, durant deux ans, la résistance de différents clones de châtaignier à divers isolats des parasites. Greenhouse trials were carried out over two seasons, in order to establish a comparison of sensitivity levels to Rands’ Phytophthora cinamommi and (Petri) Bruisman’s Phytophthora cambivora in French and Portuguese chestnut clones which are thought to be able to withstand ink disease. The clones in question are destined to be used as rootstock in different regions of Portugal. They have been inoculated with two isolates of each of the two species of Phytophthora. The CA15 and CA74 (French) and N2 and M3 (Portuguese) clones proved to be the least sensitive. Also, the P67 isolates of Phytophthora cinamommi and F27 of Phytophthora cambivora proved to be more aggressive than CS1 of Phytophthora cinamommi and P143 of Phytophthora cambivora.

Tous les articles

Auteurs:

Commentaires

Ajouter un commentaire :




  • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85