ACTUALITÉS

Le 23/10/2019, 16:15:59 > Actualités

Charançon rouge du palmier : Strelitzia reginae, un nouvel hôte

Selon le bulletin de santé du végétal Corse dédié aux Jevi du 26 septembre 2019, Rhynchophorus ferrugineus a été détecté cet été dans un massif de Strelitzia reginae ou oiseau de paradis, près d’Ajaccio. Les feuilles d’un plant de grande envergure présentaient des flétrissements, leur base était nécrosée avec des « découpes typiques de l’activité des larves ». Le risque de développement des attaques du CRP sur le Strelitzia, plutôt faible d’après le BSV, dépendrait du cumul de plusieurs facteurs de risque (présence de palmier contaminant, plant de Strelitzia suffisamment imposant pour offrir une protection climatique au charançon).

Commentaires

Ajouter un commentaire :




  • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

Erratum Tavelure du
pommier

Correctif
Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85