ACTUALITÉS

Le 14/03/2019, 10:26:31 > Actualités

Recherche : des graminées donneuses de gènes

Web : www.cnrs.fr/fr/les-plantes-graminees-peuvent-acquerir-les-genes-de-leurs-voisines

Selon l’étude d’une équipe internationale publiée le 18 février 2019 dans Proceedings of the National Academy of Sciences, le génome de la graminée Alloteropsis semialata d’Australie contient près de 60 gènes acquis d’au moins neuf espèces de graminées donneuses. Parmi les gènes transférés latéralement, certains codent pour des enzymes de la photosynthèse, des protéines de résistance à des maladies ou d’adaptation aux sols. Certaines plantes seraient ainsi capables de s’adapter relativement rapidement à des changements environnementaux, en utilisant des gènes d’espèces voisines.

Commentaires

Ajouter un commentaire :




  • Pour garantir la sécurité de notre base de données, nous vous demandons de bien vouloir recopier le code dans la zone de texte. Pour y échapper, identifiez-vous.

Erratum Tavelure du
pommier

Correctif
Dans l’article de Benoît Barrès et al., « Résistances aux fongicides de Venturia inaequalis », Phytoma n° 725, p. 48-51, les cartes de la Figure 1 comportaient des erreurs. Concernant le krésoxim-méthyl, 27 échantillons ont été omis lors de la compilation des données.Les effectifs des camemberts déjà représentés varient très peu, la plus grosse différence se trouvant dans l'ouest de la France, où il y a de nouveaux camemberts. Les effectifs dans le tableau complétant la figure sont par conséquent également affectés pour la ligne krésoxim-méthyl : 183 (au lieu de 156) et 137 (75 %) (au lieu de 124 (79 %).
Phytoma - GFA 8, cité Paradis, 75493 Paris cedex 10 - Tél : 01 40 22 79 85